Les conséquences de la COVID-19 sur une entreprise de transport, comment y faire face?

 

 

Les conséquences de la COVID-19 sur une entreprise de transport, comment y faire face?

. Actualités
  • Le confinement dans différents pays a gravement affecté le transport international de marchandises

  • Arin Express a confirmé disposer de la meilleure équipe humaine et des outils nécessaires afin de s’adapter aux situations les plus complexes

 

Comme de nombreuses entreprises du secteur du transport international de marchandises, Arin Express a subi les conséquences de la pandémie de coronavirus. Grâce à notre grande équipe professionnelle et aux outils dont nous disposons, nous avons cependant réussi à surmonter ce coup dur et à revenir à la normale. Voici comment nous vous présentions les modifications apportées à nos installations au retour du confinement.

Si vous êtes intéressé par notre travail et que vous avez besoin de nos services, n’hésitez pas à nous contacter!

 

Comment la pandémie affecte-t-elle le secteur du transport international de marchandises?

Le confinement de différents pays au début de la pandémie, a fait qu’une grande partie de l’industrie de l’Union européenne ait dû réduire ou directement cesser son activité. En outre, le fait que de nombreux secteurs importants comme l’automobile, aient arrêté leur production, ainsi que la fermeture des frontières, ont également eu des conséquences négatives.

Il convient de mentionner qu’une étude menée par l’Union internationale des transports routiers (IRU), a affirmé que la baisse du chiffre d’affaires des entreprises de transport de marchandises dans le monde, allait être de 18 % en 2020, soit environ 550 000 euros, des chiffres reflétant le préjudice entraîné.

 

De nombreuses entreprises du secteur ont réorienté leur activité

Arin Express a réalisé quelques changements dans ses tâches habituelles :

  • Nous avons observé et testé des options qui étaient auparavant en phase initiale de développement ou simplement « planifiées ».
  • Nous avons commencé à travailler avec des clients de secteurs tels que le retail ou l’industrie pharmaceutique, jusqu’à lors presque symboliques dans notre portefeuille.
  • Nous avons mis en fonctionnement de nouveaux outils logiciels programmés pour plus tard, tels que la mise en place du e-Cmr.

 

Quels ont été les effets de la pandémie sur le commerce extérieur?

En Espagne, la situation a été altérée par le grand arrêt de l’industrie. La balance entre les importations et les exportations est de plus en plus déséquilibrée et entraîne une hausse des coûts. Chacun des pays dans lesquels nous travaillons, a ses propres particularités spécifiques que nous essayons de résoudre au quotidien.

 

Le plus difficile à gérer

Au cours des mois de mars, avril et mai, les conducteurs provenant d’Espagne ont notamment parfois été obligés d’effectuer une quarantaine. Depuis le mois de juin, la situation s’est heureusement considérablement normalisée.

 

Et, pour l’avenir?

Bien que certaines situations ne soient pas à notre portée et finissent par créer de l’incertitude, nous sommes optimistes quant à l’avenir. Nous avons découvert que nous sommes capables de nous adapter à toute situation et d’en sortir gagnants. Nous pensons donc qu’Arin Express dispose des outils nécessaires pour recommencer si nécessaire.

 

Une leçon très importante

Au cours de cette période, nous avons constaté que, quelle que soit la quantité d’outils dont nous disposons, le plus important étaient les gens derrière eux. Les relations personnelles sont de fait devenues encore plus importantes.

 

Vous êtes intéressé par du transport international de marchandises par route? Contactez-nous!